Hygiene alimentaire, Naturopathie

Rééquilibrage alimentaire : 5 conseils

Rééquilibrer son alimentation ne se fait pas sans entamer de petits changements dans ses habitudes de consommation et de cuisine. Elle ne se fait pas en claquant des doigts, elle peut être parfois difficile et prendre du temps. Avec ces 5 réflexes commencez à entreprendre un changement qui s’installera dans la durée :

1/ Etre curieux : lire les étiquettes, se renseigner, lire, « Googler ». N’oubliez pas d’être curieux, ne prenez pas pour acquis toute information transmise, vérifiez les par vous même. Vous savez que les sucres raffinés et plats industriels ne sont pas conseillé pour une santé optimale, allez chercher pourquoi par vous même. Le plus dur est de se convaincre intimement soi-même pour opérer le changement. Il est toujours plus facile de se cacher derrière des excuses diverses de manque de temps et de fatigue alors que le lien alimentation et santé n’est plus réfutable. Commencez petit mais commencez quelque part et être curieux est un début. Je vous encourage, surtout si votre corps vous envoie déjà des signaux : troubles digestifs, douleurs articulaires, dorsales, fatigue au réveil, syndrome prémenstruel accrue, problèmes de peau, cycles irréguliers, sommeil difficile (hors réveil de bébé ;), problèmes circulatoires, surpoids, maux hivernaux, ballonnements, ventre gonflé, digestion difficile, coup de barre permanent après le repas,… En plus de nos rythmes de vie tous très différents beaucoup de ces symptômes peuvent s’améliorer avec une alimentation équilibrée  ;

2/ Privilégier le complet : riz complet, pâtes complètes, pain complet leur indice glycémique est plus intéressant que tout ce qui est « blanc ».  L’indice glycémique reflète le taux de sucre qui sera présent dans votre sang deux heures après l’ingestion. Donc plus cet indice est bas plus il est intéressant.

3/ Préparer à l’avance : Quelques crudités, laver une salade, carottes râpées, bol de houmous, quinoa ou riz,… Déjà présent dans votre frigo ils deviennent facile à incorporer dans une boîte pour partir au travail et avoir un lunch équilibré, le soir à consommer en salade ou à faire sauter à la poêle avec quelques légumes. Se composer un « buddha bowl » c’est à dire une assiette complète couvrant tout les besoins, riche, colorée et prête en 5 minutes. Manger varié, coloré, frais, non transformé et manger beau permet de s’alimenter en pleine conscience et fait appel à différents sens, la notion de plaisir est réactivée sans passer par la case gras-salé-sucré. De plus le sentiment de bien-être permet d’ancrer ces nouvelles habitudes dans la durée. Manger bien, bon et beau devient une évidence ;

4/ Faire les courses en pensant au minimum : un légume/un repas. Exemples de saison :

  • chou-fleur/gratin ;
  • brocoli/pâtes complètes ;
  • chou frisé/potée ;
  • carottes au cumin/semoule ;
  • pommes de terre au four/salade verte ;
  • potimarron/soupe ;

A composer avec l’apport protéinique de votre choix et quelques crudités en accompagnement.

N’oubliez pas le conseil du PNNS (programme national nutrition santé) « Manger 5 fruits et légumes par jour », c’est un minimum.

5/ Supprimer les sodas de votre quotidien pour commencer si ils s’invitent un peu trop souvent à votre table. Réduire les produits transformés type bâtonnets de chair de crabe sans crabe 😉 plats à réchauffer au micro-onde ou ceux déjà préparés sous barquette ou en boîte. Pour les personnes en surpoids, la suppression de ces éléments de la routine quotidienne permet déjà de voir un effet sur la balance et sur l’énergie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s